Skip to main content

Road trip en Californie en camping-car

Bonne nouvelle pour tous les fans des États-Unis – roadsurfer est maintenant présent aussi en Californie ! Notre site de Los Angeles est la base parfaite pour un road-trip prolongé sur la côte ouest des États-Unis. Cet État est l’endroit parfait pour les amoureux de liberté et d’aventure en camping-car. Tu découvriras sur la route des villes et métropoles passionnantes, de la côte sans fin et des parcs nationaux.

© roadsurfer GmbH / Max Müller


Dans cet article, tu trouveras des conseils et infos utiles pour ton voyage en camping-car, une liste des destinations les plus hypes et bien sûr les routes US les plus stylées pour ton road-trip en Californie.

Loue un van aménagé dès maintenant Trouve un spot dès maintenant

Les 3 plus beaux itinéraires pour un road trip aux USA, en Californie.

Le point de départ de tous nos road-trips en Californie est Los Angeles, ville où se trouve notre agence roadsurfer et où tu pourras récupérer ton camping-car. N’oublie pas de prévoir quelques jours pour visiter cette ville iconique de l’Ouest américain.

Petite sélection des incontournables de L.A. :

  • Loue un vélo et parcours les 22 miles de la piste cyclable Marvin Braude le long de la plage.
  • Tout le monde passe manger au Smorgasburg le dimanche, marché gourmand en plein air avec plus de 80 stands de spécialités culinaires.
  • Va voir de près la navette spatiale Endeavour au musée scientifique le California Science Center.
  • Une visite dans l’un des nombreux parcs d’attractions de L.A. s’impose – au choix : Wizarding World of Harry Potter, Universal Studios Hollywood, Jurassic World et bien d’autres encore.
  • Dans le Griffith Park, tu trouveras, au beau milieu de la ville, un coin de nature avec beaucoup de verdure ainsi qu’une vue fantastique sur L.A.
  • Les cinéphiles pourront aller admirer l’étoile de leurs célébrités préférées sur le trottoir du Hollywood Walk of Fame mais également aller faire un tour au Academy Museum, un musée consacré aux Oscars.
  • Admire la fin de l’historique Route 66 sur la jetée de Santa Monica.

Les emplacements de camping : Hollywood RV Park ou Walnut RV Park

En suivant nos itinéraires de road-trips aux États-Unis, tu es seul.e maître à bord concernant le nombre de jours passés à chaque endroit. Si tu voyages dans l’Ouest américain avec des enfants, tu devras potentiellement prévoir du temps supplémentaire pour faire des pauses entre les trajets. En principe, la Californie est une destination idéale pour les familles avec enfants, surtout en prévoyant une grande partie du séjour dans les parcs nationaux (State Parks) ou sur la côte Pacifique.

Campingtable and Chair at a sunny beach spot

Ta maison à chaque coin de rue !

Ton van roadsurfer est la maison sur roues idéale. Il n’y a pas de road trip parfait sans un bel emplacement sur lequel admirer la vue, depuis ta fenêtre panoramique. Notre conseil : découvre maintenant des emplacements chez l’habitant exceptionnels ainsi que des campings exclusifs dans toute l’Europe sur roadsurfer spots !

En découvrir plus maintenant

Highway No 1 jusqu’à San Francisco

Sur ce circuit le long de la côte ouest des États-Unis, tu rouleras en grande partie sur la Highway No 1, de Los Angeles à San Francisco. La Highway No 1 ou State Route 1 (SR 1) est une autoroute qui longe la côte Pacifique du nord au sud. Elle commence à Dana Point dans le comté d’Orange et mène sur 656 miles (plus de 1 000 km) à Leggett dans le comté de Mendocino. Elle se compose de différents tronçons, dont la magnifique Pacific Coast Highway.

1er arrêt – Santa Barbara

  • Visite le parc national des Channel Islands, aussi connu sous le nom de Galapagos de l’Amérique du Nord – un paradis pour les amoureux de l’eau et de la nature.
  • L’une des attractions principales pour les familles est le MOXI, un musée interactif consacré à la science et à la créativité.
  • Dans le canal de Santa Barbara (Santa Barbara Channel) vivent 27 espèces de baleines et de dauphins, que tu pourras admirer lors d’une excursion en catamaran.

Emplacement où camper : Paradise Campground


2e arrêt – San Simeon

  • Va voir le château de Hearst et admire les 120 zèbres qui y vivent.
  • Ensuite, rends-toi à la William R. Hearst Memorial Beach, l’une des plus belles plages de la région.
  • Visite la colonie de Piedras Blancas – où on peut y admirer des éléphants de mer toute l’année, jusqu’à 17 000 selon la saison.

Camping : San Simeon Creek Campground


À découvrir sur la route :

  • La Sand Dollar Beach est parfaite si tu es en camping-car car elle est facilement accessible depuis la route. Mais surtout, cette longue plage de sable est l’une des plus belles de Big Sur et fait partie des meilleures adresses pour les surfeurs.
  • Ensuite, n’hésite pas à partir en randonnée dans le Julia Pfeiffer Burns State Park, un superbe parc naturel avec des cascades, des forêts et des gorges. Les plongeurs peuvent aussi se réjouir, car le parc est l’un des rares endroits de Big Sur où la plongée sous-marine est autorisée.

3e arrêt – Carmel-by-the-Sea & Monterey

  • Longe l’Ocean Avenue et profite d’une vue à couper le souffle sur la magnifique Carmel Beach.
  • Gare ton camping-car et prends la route à pied jusqu’à trouver un atelier de dégustation de vin – Carmel compte plus de 20 endroits dans lesquels tu auras le plaisir d’affiner ton palais en participant à des dégustations.
  • Visite le célèbre aquarium de la baie de Monterey, une superbe activité pour toute la famille, même en cas de pluie.
  • Flâne sur le Old Fisherman’s Wharf, un ancien quai aujourd’hui devenu une charmante attraction touristique.

Emplacement où camper : Monterey Fairgrounds RV Park


4e arrêt – Silicon Valley

  • Au musée Intel, tu en apprendras davantage sur la technologie informatique qui a rendu la région si célèbre.
  • La NASA est également chez elle dans la Silicon Valley et le NASA Ames Research Center propose de superbes expositions sur la recherche spatiale.
  • Une visite chez Apple est un must absolu – en plus des derniers iPhones, tu pourras y acheter de superbes articles promotionnels que tu ne trouveras nulle part ailleurs.

Camping : Black Mountain Backpack Camp


5e arrêt – San Francisco

  • Abandonne temporairement ton camping-car et traverse à pied le Golden Gate Bridge, le pont le plus célèbre du monde.
  • Fais un tour à Alcatraz, une île au beau milieu de la baie de San Francisco et sur laquelle se trouve une ancienne prison.
  • À la tombée de la nuit, va flâner dans la ville car le festival des lumières, Illuminate SF, fait s’illuminer les rues avec différentes installations lumineuses.
  • Un peu kitsch et ultra touristique, mais quand même sympa : un tour dans les fameux Cable Cars de San Francisco (les tramways à traction par câble de la ville de San Francisco).

Emplacement où camper : Kirby Cove Campground

De Sacramento jusqu’à Yosemite & la Sierra Nevada

Si tu souhaites faire un road-trip de 3 semaines en Californie, l’itinéraire du parc national de Yosemite se combine parfaitement avec l’itinéraire de la Highway 1. Poursuis simplement ta route de San Francisco à Sacramento et tu pourras ensuite rendre ton camping-car à Los Angeles. Une autre alternative : pour un road trip épique en Californie, tu peux aussi combiner les itinéraires dans l’ordre inverse.

1er arrêt – Sacramento

  • Laisse-toi gagner par la fièvre de l’or en te rendant dans le Old Sacramento State Historic Park – un quartier historique qui regorge de bâtiments datant de l’époque de la ruée vers l’or.
  • L’American River a également joué un rôle majeur à l’époque de la ruée vers l’or et tu peux aujourd’hui aller y faire du rafting.
  • Le California State Railroad Museum est l’un des plus grands musées ferroviaires du monde et un super endroit pour une excursion en famille.

Emplacement où camper : Cal Expo RV Park


2e arrêt – Lake Tahoe

  • À South Lake Tahoe, il y a beaucoup de sentiers de randonnée géniaux et il y en a pour tous les goûts et toutes les conditions physiques.
  • Va faire un tour de bateau sur le lac et dans le parc d’État d’Emerald Bay sur la rive ouest.
  • En hiver, tu peux aller faire du ski sur la Sierra Nevada, un super massif montagneux. Tu peux également te rendre dans la magnifique Squaw Valley Resort, une grande station de sports d’hiver ou tu peux tout simplement prendre une télécabine Heavenly Gondola pour avoir une vue imprenable sur le lac Tahoe.

Camping : Eagle Point Campground


3e arrêt – Parc national de Yosemite

  • N’oublie pas d’apporter ton appareil photo et de prendre une photo souvenir des cascades de Yosemite. Pour avoir une bonne vue, tu n’as même pas besoin de descendre de ton camping-car !
  • Le Half Dome est un site d’escalade de classe mondiale et même si tu n’as pas l’âme d’un.e alpiniste, ne rate surtout pas la vue.
  • El Capitan, une formation rocheuse très connue dans le monde de l’escalade, a même donné à certains grimpeurs une renommée internationale. Tu peux aller le regarder d’en bas puis l’admirer de près dans le célèbre film “Free Solo”.

Emplacement où camper : Yosemite Creek Campground


4e arrêt – Fresno

  • Si tu veux te rafraîchir en été, tu devrais faire un tour dans les jardins souterrains de Forestiere (Forestiere Underground Gardens) qui, comme leur nom l’indique, sont souterrains.
  • Au printemps, le sentier des fleurs de Fresno (Fresno Blossom Trail) est d’une beauté incomparable – sur 62 miles, les arbres fruitiers régionaux sont alors en pleine floraison.
  • Passe une nuit en camping dans les magnifiques parcs nationaux de Sequoia & Kings Canyon, qui font partie de la Sierra Nevada.

Camping : Blackstone North RV Park


5e arrêt – Las Vegas

  • À Las Vegas, tu peux aussi bien perdre toutes tes économies que devenir millionnaire. Sinon, tu peux tout simplement visiter le fascinant parc national de la Vallée de la Mort en profitant d’une excursion guidée d’une journée. Laisse ton camping-car au parking, car la traversée de la Vallée de la Mort n’est pas couverte par l’assurance ! Après tout, ça a parfois du bon de se laisser conduire et de se concentrer pleinement sur la vue… à couper le souffle.
  • Dante’s View t’offre la meilleure vue de la Death Valley et du bassin de Badwater, le point le plus bas des États-Unis.
  • Depuis Zabriskie Point, tu as une vue magnifique sur la région, surtout au coucher du soleil.

Emplacement où camper : Furnace Creek Campground


6e arrêt – Los Angeles

Pour terminer en beauté, retourne au Lake Hollywood Park, le meilleur endroit d’où prendre une photo du Hollywood Sign, le fameux panneau Hollywood.

Roadtrip vers le parc national de Joshua Tree (Joshua Tree Nationalpark)

Le trajet depuis L.A. jusqu’au parc national de Joshua Tree est, avec ses à peine 300 miles, l’idéal pour celles et ceux qui veulent faire un court voyage. Cependant, nous ne pouvons que te recommander de prendre quelques jours pour aller explorer la belle ville de San Diego et de Palm Springs en cours de route.

Si, après une visite au parc national de Joshua Tree, tu as envie d’en voir davantage, alors tu pourras toujours continuer ta route depuis ce point et aller pourquoi pas jusqu’à Las Vegas ou même jusqu’au Grand Canyon.

1. Arrêt – San Diego

  • Promène-toi dans le Gaslamp Quarter avec ses bâtiments pittoresques et victoriens puis va te faire un avis sur ses nombreux bars et restaurants.
  • Visite le fameux zoo de San Diego et promène-toi ensuite dans le magnifique Balboa Park.
  • Rends-toi dans le quartier de Old Town à San Diego où tu pourras faire un voyage dans le temps, car ici les maisons restaurées racontent l’histoire des premiers colons européens en Californie.

Emplacement où camper : Campland on the Bay


2. Arrêt – Palm Springs

  • Si tu n’as pas le vertige, monte à bord du Palm Springs Aerial Tramway (le plus grand téléphérique rotatif et aérien au monde) de 2,5 miles au-dessus du Chino Canyon.
  • Fais un petit safari-photo pour capturer avec ton appareil les élégants bâtiments qui s’inspirent du style moderniste du désert et qui font la réputation de la région.
  • Visite le Palm Springs Art Museum pour en apprendre davantage sur l’art contemporain de la côte ouest et du désert.

Camping : Palm Springs Oasis RV Resort


3e arrêt – Joshua Tree National Park (Parc national de Joshua Tree)

  • Depuis le point de vue de Keys View, tu as la meilleure vue sur la vallée de Coachella.
  • Pour les novices en matière de randonnée, le Hidden Valley Nature Trail est le sentier parfait car il ne fait qu’un mile de long et est facilement accessible.
  • L’escalade et l’escalade de bloc (un type d’escalade propre à lui-même) font partie intégrante de la région de Joshua Tree – il y a environ 8 000 parcours.
  • Visite le Cholla Cactus Garden, le Skull Rock et le Barker Dam, où l’on trouve les plus grands palmiers de Josué (une espèce que l’on rencontre uniquement en Amérique du Nord).

Camping : Hidden Valley Campground ou Jumbo Rocks.

Comment se rendre en Californie ?

Depuis la France, il existe des vols directs vers l’aéroport international de Los Angeles (LAX). Depuis l’aéroport Paris Charles-de-Gaulle, le vol dure environ 11 heures. Une fois atterri, il ne te restera plus qu’à aller chercher ton véhicule directement sur place dans notre agence et à prendre la route pour débuter ton road trip américain.

Avec un passeport français, tu pourras, dans le cadre du programme d’exemption de visa : le Visa Waiver Program (VWP) en anglais, entrer dans le pays en tant que touriste, sans avoir à obtenir un visa au préalable, et y rester jusqu’à 90 jours. Pour cela, ton passeport devra être en cours de validité durant toute la durée de ton séjour et tu devras posséder à l’avance un billet de retour ou un billet prouvant la continuation de ton voyage.

De plus, tu devras, au moins 72 heures avant ton départ, faire une demande d’autorisation de voyage aux États-Unis et ainsi, avant de t’envoler pour les États-Unis, remplir le questionnaire ESTA « Electronic System for Travel Authorization » plutôt que d’avoir à faire une demande de visa auprès de l’ambassade américaine. Si tu planifies les itinéraires de ton road trip aux États-Unis, il te suffira d’indiquer ta première adresse dans le pays lors de ta demande ESTA.

Conseils pour voyager en Californie & coûts

Pour pouvoir circuler en Californie avec un camping-car, tu n’as officiellement besoin que d’un permis de conduire européen. Cependant, selon les sociétés de location de véhicules, un permis de conduire international peut également être exigé. En général, nous recommandons d’avoir les deux sur soi.

Aux États-Unis, les distances sont indiquées en miles (1 mile = 1,6 kilomètre) et les vitesses en miles par heure (mph). En Californie, les limitations de vitesse sont de 25-35 mph en ville et de 55-70 mph hors agglomération. Tu trouveras d’autres règles de circulation importantes pour un road trip en Californie dans cet article.

En Californie, une nuit en camping coûte minimum 30 $, mais les prix peuvent rapidement augmenter en fonction des équipements présents dans le camping. Sur certains terrains gérés par le BLM (Bureau of Land Management) ou l’USFS (US Forest Service), tu peux également garer ton véhicule gratuitement.

Un conseil, très utile lorsque tu planifies ton road trip en Californie : consulter le site internet Reserve California. Si tu souhaites passer la nuit dans l’un des nombreux State Parks, alors « Reserve California » et son système de réservation sont le point de contact idéal sur lequel tu pourras chercher et réserver à l’avance des hébergements adéquats à tes envies.

Malheureusement, c’est en Californie que l’essence est la plus chère du pays. Actuellement, tu dois compter en moyenne 4,64 $ pour 1 gallon (3,79 litres).

Que dois-tu emporter pour ton road trip en Californie ? N’emporte pas une tonne d’accessoires de camping inutiles que tu pourrais acheter ou même louer sur place. Si tu prévois de faire un circuit complet en Californie, tu dois absolument emporter des vêtements chauds pour les périples sur la côte, mais également de quoi suffisamment te protéger contre le soleil dans le désert.

Louer un véhicule roadsurfer à Los Angeles !

Choisis ton modèle préféré