Skip to main content

En route pour l’Italie en camping-car !

Auteur : Annika Ziehen

Notre voisine, en forme de botte, se trouve être un formidable terrain de découverte pour tout adepte de vanlife. Que tu planifies un road trip d’une semaine en Italie, ou que tu prévoies d’y passer toutes tes vacances d’été, il y a, là-bas, une quantité incroyable de choses à voir et à expérimenter. Attends-toi à y découvrir quelques-unes des plus belles plages d’Europe, de superbes panoramas sur les montagnes, un patrimoine historique et culturel d’exception et, bien sûr, une gastronomie délicieusement généreuse. Découvre nos conseils et prépare ton voyage à la découverte de l’Italie en camping-car.

Découvre nos vans aménagés

roadtrip italy

Photographie © roadsurfer GmbH / Walid Djebbar

Comment se rendre en Italie en camping-car ?

Tu peux rejoindre l’Italie de plusieurs manières avec ton camping-car, au départ de la France, de l’Autriche, de la Suisse et de la Slovénie. Cependant, il faut savoir qu’en hiver les tunnels menant à l’Italie -notamment, le tunnel du Mont Blanc, le tunnel du Grand-Saint-Bernard et le col du Brenner – peuvent souvent être fermés en raison des chutes de neige. De plus, sur toutes ces routes, il n’est pas possible de se rendre en Italie en camping-car sans payer de péage.

Quel est le moyen le plus rapide pour s’y rendre ? Cela dépend de l’endroit d’où tu viens et de celui où tu comptes aller. Pour un voyage en Ligurie en camping-car, tu peux facilement partir de Nice ou de Marseille, la distance jusqu’à Gênes est de 200 km et 400 km respectivement, et jusqu’à Milan de 300 km et 500 km de Marseille.

Si tu viens du nord ou de l’Ouest de la France, tu peux prendre l’avion ou le train à destination de Rome ou Milan et louer un van aménagé roadsurfer sur place.

>> Louer un van aménagé en Italie


Conduire un camping-car en Italie – Ce qu’il faut savoir

  • La limite de vitesse en Italie est de 50 km/h en ville, 90 km/h en dehors des villes, 110 km/h sur les voies rapides et 130 km/h sur les autoroutes.
  • La limite d’alcoolémie est de 0,5 g/l dans le sang. Les conducteurs qui ont leur permis de conduire depuis moins de trois ans ont l’interdiction absolue de boire.
  • En dehors de la ville, il faut rouler avec les feux de croisement allumés, ou les feux de jour pendant la journée.
  • Il est interdit de parler au téléphone au volant, à moins d’utiliser un kit mains libres.
  • Les enfants âgés de moins de 12 ans, ou mesurant moins de 150 cm, être installés dans un siège pour enfant adapté.
  • Lorsque tu cherches une place de stationnement, fais attention aux marquages au sol : les lignes blanches indiquent les places libres, les lignes jaunes les places réservées et les lignes bleues les places pour lesquelles tu dois acheter un ticket de stationnement.
  • Si tu veux y conduire ton camping-car en hiver, saches que les pneus d’hiver sont obligatoires sur de nombreuses routes. La réglementation varie en fonction de la municipalité, de la route et des conditions météorologiques. Détermine à l’avance si, et où, tu auras besoin de pneus d’hiver en fonction de ton itinéraire.
  • L’Italie est assez stricte en matière d’amendes et les infractions au code de la route peuvent coûter cher. Toutefois, si tu règles ton amende dans les 5 jours, tu peux parfois bénéficier d’une réduction de 30 %.

Les plus belles routes en camping-car en Italie

5 jours sur les routes de l’Italie du Nord

Si tu souhaites traverser l’Italie du Nord en camping-car, tu peux facilement le faire via l’autoroute du Brenner, dans le Tyrol du Sud. En parcourant cette région, attends-toi à découvrir de superbes paysages de montagne, une gastronomie fantastique et des villages chargés d’histoire. Si ta soif de découverte n’est pas repue à la fin de notre parcours, n’hésite pas à passer quelques jours supplémentaires sur l’Alpe di Siusi ou dans les Dolomites.

Jour 1 – Val Venosta

  •  Admire la tour du Reschensee – tu peux même le faire depuis l’eau, en te laissant tenter par une activité kitesurf ou voile !
  • Rends hommage au “Roi Ortler” sur l’Ortler Höhenweg. Si tu souhaites parcourir toute la distance qui sépare Vinschgau de Veltlin, il te faudra bien une semaine, ainsi qu’une bonne condition physique !
  • Avant de reprendre la route en Italie du Nord, n’oublie pas de goûter au “Vinschger Ur-Paarl”, le pain le plus célèbre de la région.

Où passer la nuit : Camping Vogelsang

 Jour 2 – Merano

  • Si tu n’as pas le temps d’explorer l’ensemble du parc naturel, rendez-vous à la maison du parc naturel Texelgruppe, pour en apprendre sur le parc à petite échelle !
  • Fais une excursion à la chute d’eau de Parcines, l’une des plus belles des Alpes – surtout lorsque le soleil brille, elle offre un grand spectacle de couleurs.
  • Profite du soleil de Merano dans les jardins du château de Trauttmansdorff, qui recréent plus de 80 paysages du monde entier.

Où passer la nuit : Live Merano Camping

Jour 3 – Bolzano

  • Dis bonjour à Ötzi, la célèbre momie de glacier, au musée d’archéologie du Tyrol du Sud.
  • La randonnée et la consommation de vin sont au programme à Eppan, sur la route des vins.
  • Prenez le téléphérique jusqu’à Jenesien, la fameuse terrasse ensoleillée au-dessus de Bolzano, pour profiter du soleil lors de vos randonnées et de vos balades à vélo.

Où passer la nuit : Camping Moosbauer

Jour 4 – Bressanone

  • Essaye de compter les 33 types de marbre de la magnifique cathédrale de Bressanone.
  • Dans la “vallée des sentiers”, l’Eisacktal, tu trouveras divers sentiers et randonnées à thème pour toute la famille.
  • Le vin Eisacktaler est considéré comme l’un des meilleurs du pays. Après ta randonnée, assure-toi d’en remplir ta glacière avant de poursuivre ta route.

Où passer la nuit : Camping à Löwenhof

Jour 5 – Alpe di Siusi

  • Grimpe sur l’emblème du Tyrol du Sud, le Schlern. Depuis le sommet du Petz, on peut voir jusqu’aux Dolomites.
  • Ensuite, rafraîchis-toi dans le Völser Weiher – on peut difficilement nager dans un cadre plus idyllique !
  • Le bien-être en montagne se trouve dans le bain de foin, un traitement pratiqué depuis longtemps sur l’Alpe di Siusi.

Où passer la nuit : Camping Seiser Alm

5 jours autour du Lac de Garde en camping-car

Quoi de mieux que de faire le tour du lac de Garde en camping-car en été ? Une visite du lac de Garde et des excursions dans certaines des villes les plus cool d’Italie ! Cet itinéraire comprend également des arrêts à Milan, Bergame et Vérone avant d’arriver finalement à Venise en camping-car. Une fois que vous êtes arrivé au lac de Garde dans votre camping-car, prenez quelques jours pour explorer la région. Nous vous recommandons de passer au moins 2 ou 3 jours sur place.

1er jour – Milan

Nous commençons à Milan, où il espossible de louer l’un de nos camping-cars sur place. Nous avons élaboré ce guide de Milan pour te montrer toutes les bonnes choses à faire dans la ville.

Malheureusement, il n’est pas possible de se rendre au lac de Garde sans payer de péage en camping-car depuis Milan, mais nous pensons que le trajet en vaut la peine.

Où passer la nuit : Camping Village Ville de Milan

Jour 2 – Bergame

Les amateurs d’art doivent se rendre à l’Accademia Carrara, la meilleure collection d’oeuvres datant de la Renaissance italienne en Europe.

N’oublie pas de goûter le Casoncelli Bergamaschi ! Il s’agit de petites pâtes farcies, une recette traditionnelle de Bergame qui a plus de 630 ans.

Promène-toi dans les bois de châtaigniers et les oliveraies du Parco Regionale dei Colli di Bergamo, une vaste zone naturelle protégée.

Où passer la nuit : Camping la Tartufaia

Jours 3 et 4 – Riva del Garda

  • En fonction de ton humeur et de ta condition physique, tu peux faire le tour complet du lac en empruntant l’un des trois GardaTreks.
  • Les familles doivent absolument se rendre à Gardaland, la version italienne de Disneyland !
  • Traverse le lac de Garde à bord d’un catamaran – de l’adrénaline pure avec une vue imprenable sur l’eau t’attendent !
  • Ton café du matin ne suffit pas ? Opte pour une dégustation d’espresso authentique à Omkafe.

Où passer la nuit : Camping Brione

Jour 5 – Monte Bondone

  • Escalade, descente en rappel, équilibrisme sur un pont tibétain : tu peux vivre tout cela, et bien plus encore, au parc d’aventure Monte Bondone.
  • Le Lago di Cavedine est un endroit idéal pour piquer une tête après un pique-nique dans k’herbe verte. Il n’y a pas de restaurant au lac : remplis ta glacière à l’avance de délicieux produits locaux. Plutôt pancetta ou Grana Padano ?
  • Avec adresse et endurance, petits et grands peuvent escalader la via ferrata Jurassik.

Où passer la nuit : Camping Daino

Jour 6 – Vérone

  • Admire la statue en bronze de Juliette à La Casa di Guilietta.
  • Pendant les mois d’été, rends-toi à l’Opéra de Vérone pour vivre une expérience unique.
  • La meilleure pizza de la ville est servie … dans une église ! Rendez-vous à l’église San Matteo pour une pause gourmande.

Où passer la nuit : Camping Castel San Pietro

Jour 7 – Venise

  • Amateur d’art moderne ? Visite le musée Peggy Guggenheim – de préférence tôt le matin quand il n’y a pas encore trop de monde.
  • Gare ton camping-car ! La visite de Venise se fait depuis l’eau, en vaporetto – le système de transport public de la ville.
  • Offre-toi un petit verre à la Riva Lodge du Gritti Palace. Les prix sont élevés mais l’emplacement sur le Grand Canal en vaut largement le coup.

Où passer la nuit : Marina di Venezia Camping Village

8 jours dans les Pouilles en camping-car

Envie d’un voyage dans le sud de l’Italie en camping-car ? Alors nous te recommandons de prendre la route pour le talon de la botte : direction les Pouilles ! La région, que l’on appelle aussi “Le Puglie”, est la destination idéale pour un road trip dans le sud de l’Italie.

Tout d’abord, tu peux te rendre dans notre agence située à Rome pour récupérer, en toute simplicité, l’un de nos vans aménagés. Depuis Rome, il faut parcourir environ 400 km vers le sud-est, jusqu’à la péninsule du Gargano, où commence ton venture sur les routes des Pouilles.

>> Louer un roadsurfer à Rome !

Notre conseil : ajoute une escale à Naples, sur la côte ouest de l’Italie, pour manger la meilleure pizza du monde !

1er jour – Gargano

  • Promène-toi dans une forêt ombragée ou escalade le Monte Gargano dans le parc national du Gargano.
  • Prends la route de Rodi Garganico vers les îles Tremiti : leurs plages sont incroyablement belles !
  • Visite le Pizzomunno sur la plage sud de Vieste. Ce un rocher, emblême de la ville, gît à plus de 20 m de haut dans l’eau.

Où passer la nuit : Camping Villaggio Lido del Gargano

Escale : Si tu souhaites visiter les Pouilles durant ton road trip, ne manque pas de faire une halte au château Hohenstaufen Castel del Monte sur la route du sud. Il a été construit au 13e siècle par Frédéric II et est considéré comme une merveille d’architecture médiévale.

Jour 2 – Bari

  • Promène-toi dans la charmante vieille ville de Bari, la Città Vecchia.
  • Sur la Strada Arco Basso, tu peux observer comment les traditionnelles orecchiette sont préparées – et bien sûr les goûter !
  • Fais une excursion à Alberobello pour voir les “Trulli” ! Ces anciennes maisons de pierre uniques sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Où passer la nuit : Eurovacanzevillaggi S.R.L.

Jour 3 – Lecce

  • Sur la route de Lecce, n’hésite pas à te rafraîchir à Torre Guaceto, l’une des plus belles plages de la Mer Adriatique !
  • Lecce, considérée comme la capitale de l’architecture barooque, a reçu des surnoms flatteurs tel que la “Florence du Sud” grâce à un style architecturale unique en son genre – le “Barroco Leccese”. Que tu trouves ces maisons kitsch ou passionnantes, n’oublie pas ton appareil photo ! Leur originalité ne te laissera pas indifférent !

Où passer la nuit : Sentinella Village Camping

Jour 4 – Otrante

  • Sur le chemin d’Ortranto, il vaut le coup de faire un détour par les lacs d’Alimini. Que tu aies envie d’une simple baignade, de surfer ou de te détendre, ce lieu ne manque pas de plaire à tous.
  • Fais un tour à la cathédrale de Santa Maria Annunziata ! En août, les ossements de 800 martyrs enterrés ici sont honorés lors de la grande fête “Beati Martiri d’Otranto”.
  • Plonge-toi dans l’histoire de la région en visitant le Castello Aragonese.

Où passer la nuit : Agricampeggio San Lorenzo

Jour 5 – Santa Maria di Leuca

  • S’il fait trop chaud en été, tu peux te rafraîchir dans les grottes de la région. Mais attention : des démons vivraient encore dans la grotte du Diavolo et du Drago.
  • Admire l’impressionnant Faro Santa Maria di Leuca – un phare de 47 m de haut !
  • La randonnée est idéale dans la réserve naturelle du Parco Naturale Regionale Santa Maria di Leuca.

Où passer la nuit : Camping S. Maria Di Leuca

Jour 6 – Gallipoli

  • Promène-toi dans la magnifique vieille ville, le Centro Storico, et visite la Basilique concattedrale di Sant’Agata !
  • En fait, Gallipoli fait la fête toute l’année, les processions de la semaine sainte étant particulièrement passionnantes.

Où passer la nuit : Camping La Masseria

Jour 7 – Altamura

  • Si tu souhaites explorer l’Italie en camping-car, tu devrais visiter le Castel del Monte sur la route d’Altamura. La “couronne des Pouilles” est un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • Sur la Piazza Duomo, la place centrale du centre-ville d’Altamura, tu peux déguster un café ou une eau-de-vie aux noix dans une atmosphère animée.
  • Depuis Altamura, tu peux te rendre en campervan à Matera, une ville troglodyte qui n’est pas très éloignée. C’est l’une des premières et des plus anciennes villes du monde et elle est incroyablement fascinante.

Où passer la nuit : Agricampeggio Moscatella

Jour 8 – Foggia

  • Visite de la cathédrale Santa Maria Icona Vetere, magnifiquement restaurée après un tremblement de terre au XVIIIe siècle.
  • Si tu aimes les randonnées, prends la route pour le Parco Naturale Regionale Bosco Incoronata, près de Foggia. On y trouve de nombreux itinéraires- il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux !

Où passer la nuit : Camping Lido Salpi Manfredonia


Conseils et budget pour ton road trip en Italie

Malheureusement, le camping en Italie n’est pas bon marché si l’on compare les pays d’Europe. En moyenne, il faut compter 36 euros pour une nuit en camping. Évite les périodes de vacances ou la haute saison en été. Les fêtes, telles que Pâques et la semaine sainte, sont également célébrées dans de nombreuses régions du pays et attirent les touristes… ce qui fait facilement grimper les prix.

Les personnes disposant d’un budget limité devraient également éviter les zones touristiques prisées et les étendues côtières. Le camping sauvage est, quant à lui strictement interdit en Italie. Tu devras donc économiser de l’argent en choisissant des campings plus petits, certainement moins proche du littoral, ou l’un de nos roadsurfer spots. Avec roadsurfer spots, trouve en quelques clics des emplacements exclusifs – nous t’offrons la solution pour trouver ton spot rêvé en toute simplicité.

Si tu veux économiser sur la nourriture, évite les restaurants coûteux et loue un camping-car avec une cuisine pour pouvoir concocter toi-même de bons petits plats. Tu trouveras de nombreux marchés et magasins locaux dans toute l’Italie où tu peux t’approvisionner en nourriture – les pâtes au pesto du supermarché sont également très savoureuses !

Lorsque tu planifies ton itinéraire et ton budget pour ton road trip en Italie, tu dois également tenir compte des péages qui s’appliquent aux autoroutes et qui sont facturés au kilomètre. Il peut être payé en espèces, par carte de crédit ou avec Telepass, un système de paiement automatique.

Envie de partir à l’aventure ?

Loue dès à présent un van roadsurfer