Skip to main content

Camping sauvage en Bretagne
Tout ce qu’il faut savoir

Les beaux jours arrivent : que penses-tu de mettre les voiles direction le Nord-Ouest de la France pour un séjour breton en van aménagé ? Ce voyage rythmé entre la faune et la flore, de Saint-Malo au golfe du Morbihan, ne pourra qu’être un road trip réussi…si tu ne braves pas les interdits. Avec ton van aménagé, tu ne peux malheureusement pas passer la nuit n’importe où : le camping sauvage en France est réglementé. Découvre sans plus attendre tous nos conseils et les limites du camping sauvage en Bretagne, pour un voyage “sans mauvaises surprises”.

Le camping sauvage en Bretagne

Photographie : © roadsurfer GmbH / Stefanie Amm

Envie de visiter la Bretagne en van ?

Découvre les vans roadsurfer


Qu’est-ce que le camping sauvage ?

Le camping sauvage consiste à faire du camping sur un espace non aménagé à cet effet. Et bien que ce format puisse sembler intéressant puisque tu n’as pas à payer pour séjourner sur un emplacement de camping, cela peut vite prendre mauvaise tournure. La première chose à savoir sur le camping sauvage en Bretagne, c’est que tu ne peux pas stationner n’importe où en pleine nature. On distingue deux catégories de terrain : les endroits publics et les terrains privés.

Si tu passes la nuit avec ton van sur une propriété privée, il convient de demander en amont si c’est ok, sinon quoi tu risques une bonne dose d’ennuis. Sur un emplacement public, tu risques également une amende si tu installes ton équipement de camping et/ou s’il y a des panneaux interdisant d’y stationner avec un camping-car. Pour éviter tout fiasco, le mieux est de te renseigner auparavant auprès de la municipalité. Tu peux par exemple trouver de superbes emplacements de parking qui t’autorisent à y passer la nuit à condition d’être discret et de ne pas déballer tout ton matos de camping.

Le camping sauvage en Bretagne : est-ce autorisé ?

Bien que le camping sauvage en Bretagne soit interdit, chaque aventurier d’outdoor a sa solution ! En Bretagne, bivouaquer est tout à fait possible. La solution pour toi est d’emmener une tente dans tes valises de vanlifer et de l’installer dans un endroit prévu à cet effet, après avoir garé ton van aménagé sur un parking autorisé. Tu as parfois l’opportunité de camper à quelques pas de la mer – et rien ne vaut un réveil par le bruit des vagues au petit matin. Sinon, il existe vraiment pas mal de petits parkings (de randonnée ou autre) où passer une nuit directement dans le van, discrètement et sans sortir son équipement de camping. Tu peux utiliser une application comme Park4night pour dénicher des spots sympas où rester pour une nuit.

Conseils et règlementations

Mieux vaut ne pas risquer de passer la nuit avec ton van aménagé sur la plage de Belle-Île-en-Mer sous peine d’une amende salée (et d’une nuit plus courte que prévu). Si tu trouves un beau spot autour d’une propriété privée, rien ne t’empêche d’aller demander au propriétaire si tu peux y stationner avec ta maison sur roues – parfois l’audace permet les meilleures rencontres ! Et si tu respectes certaines règles de bon sens, tout se passera parfaitement bien.

» Petit rappel des règles à suivre

  • Veille à laisser l’emplacement aussi propre qu’à ton arrivée
  • Reste discret pour ne pas déranger les éventuels voisins ainsi que les animaux
  • Mieux vaut arriver tard et repartir tôt le matin
  • Sur des spots publics : ne sors pas ton équipement de camping, ne mets pas ton van sur cale
  • Emporte avec toi des toilettes de camping pour un voyage en totale autarcie
  • Si un spot sur un parking public est déjà complet, passe ton chemin et pose toi sur un autre spot

Quelles autres alternatives pour faire du camping sauvage en Bretagne ?

Tu n’es pas du genre à prendre des risques et tu préfères dormir serein ? Pas de soucis, tu peux par exemple trouver des emplacements de rêve et légaux en pleine nature via différents services comme roadsurfer Spots ou France Passion. roadsurfer Spots, c’est un peu le airbnb du camping. Les hôtes seront ravis de t’accueillir sur leur terrain privé et de te faire découvrir leurs régions : ils seront également en mesure de te conseiller sur quoi visiter aux alentours. Une offre légale pour séjourner sans prise de tête sur des petits coins de paradis partout en Europe ! Psst… Si tu as un emplacement original disponible où faire du camping et que tu souhaites le rentabiliser, tu peux le mettre en ligne sur roadsurfer Spots. La totalité des revenus te seront reversés.

Sinon, tu peux toujours opter pour un séjour sur un camping municipal ou autre – moins sexy et moins exclusif, mais il est possible de trouver des campings sympas en recherchant un peu sur le web.

Camping sauvage : Autre article qui peut t’intéresser

Pars en road trip en Bretagne

Réserve un van roadsurfer